Un retard chez le notaire pour signer une vente est rarement excusé

Le vendeur ou l’acheteur qui dépasse la date limite d’un compromis pour signer chez le notaire ne peut présenter comme excuse qu’un cas de force majeure. Une maladie grave ne suffit pas à le libérer de ses obligations. Lire la suite sur le figaro.fr

Articles Similaires

Un époux peut récupérer des sommes investies dans une maison familiale

Après avoir financé seul une résidence secondaire achetée en indivision, le conjoint a obtenu...

continuer la lecture

Supprimer la propriété foncière, une recette pour sauver la planète?

La styliste britannique Vivienne Westwood lance une campagne proposant de rendre tous les terrains...

continuer la lecture

À Paris, les gardiens ont verbalisé 144 locataires de HLM en un an

Depuis un an, les gardiens de HLM parisiens peuvent verbaliser les locataires coupables...

continuer la lecture

Rejoignez la discussion