Un retard chez le notaire pour signer une vente est rarement excusé

Le vendeur ou l’acheteur qui dépasse la date limite d’un compromis pour signer chez le notaire ne peut présenter comme excuse qu’un cas de force majeure. Une maladie grave ne suffit pas à le libérer de ses obligations. Lire la suite sur le figaro.fr

Articles Similaires

Pourquoi les professionnels veulent un fichier des locataires mauvais payeurs

Face au tollé suscité par ce que le ministre chargé du logement qualifie de «liste noire», la...

continuer la lecture

Paris désignée ville la plus attractive du monde par les plus fortunés

Manifestations, grèves...: les tensions sociales ne manquent pas à Paris depuis plus d’un an....

continuer la lecture

Immobilier: les étrangers non-résidents sont moins présents en France

Les transactions réalisées par des acquéreurs étrangers non-résidents ne pèsent plus que 1,7%...

continuer la lecture