Un retard chez le notaire pour signer une vente est rarement excusé

Le vendeur ou l’acheteur qui dépasse la date limite d’un compromis pour signer chez le notaire ne peut présenter comme excuse qu’un cas de force majeure. Une maladie grave ne suffit pas à le libérer de ses obligations. Lire la suite sur le figaro.fr

Articles Similaires

Logements neufs: les prix flambent, l’offre chute

INFOGRAPHIE - Dans un contexte de manque d’offre, de chute de la construction et d’un recul des...

continuer la lecture

Logement: pourquoi l’avantage fiscal Pinel pourrait devenir moins intéressant

Un rapport commandé par le gouvernement recommande de plafonner le dispositif jugé trop coûteux...

continuer la lecture

Aux Puces de Saint-Ouen, le mètre carré peut dépasser 10.000 euros

EN IMAGES - La flambée des prix de l’immobilier parisien touche aussi des quartiers populaires...

continuer la lecture