Un 88 m² vendu 42.000 euros aux enchères dans l’Essonne

Pour lutter contre les marchands de sommeil, un opérateur public foncier de l’État préempte des immeubles menacés par une division à risque. C’est le cas d’un 5 pièces de la copropriété dégradée de Grigny qu’un marchand a acquis. Lire la suite sur le figaro.fr

Articles Similaires

Défiscalisation: prenez garde quand vous transmettez vos biens à vos enfants!

Un couple, qui avait investi dans le dispositif «Borloo», a reçu un redressement fiscal parce...

continuer la lecture

Réforme des retraites: les Français incités à s’installer au Portugal

Alors que la réforme des retraites engendre une grève massive, un portail immobilier rappelle les...

continuer la lecture

Sur cette île de New York, on pourra enfin visiter régulièrement ses morts

EN IMAGES - Les proches des personnes inhumées sur cette île de 50 hectares, surnommée...

continuer la lecture