Un 88 m² vendu 42.000 euros aux enchères dans l’Essonne

Pour lutter contre les marchands de sommeil, un opérateur public foncier de l’État préempte des immeubles menacés par une division à risque. C’est le cas d’un 5 pièces de la copropriété dégradée de Grigny qu’un marchand a acquis. Lire la suite sur le figaro.fr

Articles Similaires

Rénovation énergétique: bientôt la fin du démarchage téléphonique?

Les députés ont adopté en commission un texte visant à interdire le démarchage téléphonique...

continuer la lecture

Pourquoi les professionnels veulent un fichier des locataires mauvais payeurs

Face au tollé suscité par ce que le ministre chargé du logement qualifie de «liste noire», la...

continuer la lecture

Paris désignée ville la plus attractive du monde par les plus fortunés

Manifestations, grèves...: les tensions sociales ne manquent pas à Paris depuis plus d’un an....

continuer la lecture