Le gouvernement compte faciliter la mise en concurrence des syndics

Édouard Philippe doit annoncer des sanctions contre les syndics qui ne jouent pas les règles de la loi Alur, devant faciliter leur mise en concurrence. Des amendes et des plafonnements de prestations sont prévus. Lire la suite sur le figaro.fr

Articles en relation

Les avantages fiscaux immobiliers sont incohérents selon la Cour des comptes

Dans un rapport qui vient d’être rendu public, la Cour des comptes critique la façon dont sont...

Lire la suite

À Hong Kong, l’île artificielle de tous les records

L’ancienne colonie britannique prévoit de construire l’une des plus grandes îles...

Lire la suite

Prêts immobiliers: l’indemnisation pour les clients lésés bientôt plafonnée?

Un projet d’ordonnance, transmis aux représentants des clients et des banques, prévoit de...

Lire la suite