Condamné à détruire sa cabane perchée dans les arbres

Le propriétaire d’une cabane perchée dans le Doubs a six mois pour démonter son habitation, a décidé la cour d’appel qui a infirmé un premier jugement. Cette habitation écologique avait été autorisée par la mairie mais construite sans permis sur une zone écologique protégée. Lire la suite sur le figaro.fr

Articles Similaires

Le dépôt de garantie, première source de conflit pour les locataires

Parmi les 9000 actions en justice lancées en 2017 par les locataires, 65% portent sur la...

continuer la lecture

Ils inventent la villa spéciale enterrement de vie de garçon

EN IMAGES - Après le succès de leur agence de voyages ligne spécialisée dans les enterrements...

continuer la lecture

Les locations de type Airbnb logent 1 touriste sur 7 en France

Selon une étude Insee, les hébergements touristiques réservés en ligne séduisent toujours...

continuer la lecture