COVID-19 | Ouest Avenue s’engage pour votre sécurité : gestes barrières, visites virtuelles ou physiques sécurisées, signatures électroniques...

Le président de la Fédération évoque l’autorisation accordée par les copropriétés à la police ou la gendarmerie d’effectuer des rondes dans les immeubles

Le Particulier Immobilier rappelle que les copropriétaires doivent se prononcer une fois par an sur l’autorisation accordée à la police ou à la gendarmerie d’accéder aux parties communes de l’immeuble, en dehors des cas d’infraction avérés, pour y effectu

Lire la suite sur fnaim.fr

Rejoignez la discussion

Compare listings

Comparer