Terrain à bâtir: un gros défaut, même signalé, peut toujours être indemnisé

Un promoteur a été condamné à verser une forte indemnisation aux acheteurs d’un terrain à bâtir comportant un important talus. Même si sa présence était mentionnée, la justice estime que les acheteurs ne disposaient pas des éléments pour évaluer l’importance des nuisances. Lire la suite sur le figaro.fr

Articles en relation

Voici les adresses les moins chères pour se loger près des meilleurs lycées

INFOGRAPHIES - Le Figaro dévoile en exclusivité, avec le site d’estimation immobilière...

Lire la suite

Construites hors permis, deux villas corses pourraient être démolies

La Cour de cassation a déjugé la Cour d’appel de Bastia qui avait condamné un homme...

Lire la suite

Les loyers flambent pour la location de bureaux à Paris

INFOGRAPHIES - Les loyers des bureaux ont grimpé de 6,6% en moyenne sur un an pour s’établir à...

Lire la suite