Terrain à bâtir: un gros défaut, même signalé, peut toujours être indemnisé

Un promoteur a été condamné à verser une forte indemnisation aux acheteurs d’un terrain à bâtir comportant un important talus. Même si sa présence était mentionnée, la justice estime que les acheteurs ne disposaient pas des éléments pour évaluer l’importance des nuisances. Lire la suite sur le figaro.fr

Articles en relation

Le marché immobilier français séduit de nouveau les investisseurs

Malgré la lourde fiscalité qui touche l’immobilier, la pierre, considérée comme une valeur...

Lire la suite

La maison de l’affaire de Ligonnès à nouveau en vente, au prix fort

À Nantes, la maison où était survenu le drame de la famille Dupont de Ligonnès avait peiné à...

Lire la suite

Ce que nous révèle la carte des locations Airbnb illégales à Paris

INFO LE FIGARO - Dans quel arrondissement de Paris les amendes contre les propriétaires...

Lire la suite

Rejoindre la discussion