COVID-19 | Ouest Avenue s’engage pour votre sécurité : gestes barrières, visites virtuelles ou physiques sécurisées, signatures électroniques...

Sous-locations Airbnb : les propriétaires se rebiffent

Depuis la première affaire en février 2014, plusieurs autres sont passées devant les tribunaux parisiens. La dernière en date marque un tournant, car le locataire fautif a été condamné à verser des dommages et intérêts.

Lire la suite sur lemonde.fr

Rejoignez la discussion

Compare listings

Comparer