Pour récupérer son logement squatté, elle entame une grève de la faim

Une jeune propriétaire s’est enchaînée à un poteau du parvis du tribunal de Bobigny pour réclamer l’aide de la justice. Criblée de dettes, elle a vendu son appartement. Problème : le logement était squatté le jour de la transaction qui a été annulée. Lire la suite sur le figaro.fr

Articles en relation

Un 88 m² vendu 42.000 euros aux enchères dans l’Essonne

Pour lutter contre les marchands de sommeil, un opérateur public foncier de l’État préempte...

Lire la suite

Réforme des HLM: Matignon met la pression sur les bailleurs sociaux

Le gouvernement, qui exige du monde HLM des économies drastiques, laisse deux semaines aux...

Lire la suite

Aux portes du Caire, cette île hors du temps résiste aux bulldozers

EN IMAGES - L’île de Warraq, à quelques kilomètres du centre de la capitale, résiste depuis...

Lire la suite