COVID-19 | Ouest Avenue s’engage pour votre sécurité : gestes barrières, visites virtuelles ou physiques sécurisées, signatures électroniques...

Parties communes encombrées : même le bailleur ne peut rien ôter

En Martinique, un organisme HLM a été reconnu coupable d’avoir enlevé les pots de fleurs de l’une de ses locataires, qu’elle avait déposés dans les coursives de l’immeuble. Son tort: ne pas être passé par la Justice. Lire la suite sur le figaro.fr

Rejoignez la discussion

Compare listings

Comparer