COVID-19 | Ouest Avenue s’engage pour votre sécurité : gestes barrières, visites virtuelles ou physiques sécurisées, signatures électroniques...

Ôte-toi de mon soleil !

Une habitante de Meurthe-et-Moselle est condamnée à démolir l’extension de sa maison principale du fait qu’elle prive sa voisine de soleil. Les juges rappellent que le permis de construire est accordé « sous réserve du droit des tiers » et que la privation de soleil peut constituer un trouble anormal de voisinage.

Lire la suite sur lemonde.fr

Rejoignez la discussion

Compare listings

Comparer