Locations Airbnb : la justice redonne le sourire aux fraudeurs

Le Tribunal de Grande Instance de Paris a ordonné la suspension des 2,1 millions d’euros d’amendes contre les propriétaires ayant loué illégalement leur logement sur Airbnb. Motif ? Elles sont jugées, elles aussi, illégales. Lire la suite sur le figaro.fr

Articles Similaires

Les taux de crédit immobilier baissent encore à des niveaux inédits

En juin, les emprunteurs se sont endettés à un taux de 1,25% en moyenne. Les banques acceptent de...

continuer la lecture

C’est en Bretagne et en Vendée que l’on trouve le plus de propriétaires

Selon le panorama de la propriété établi par un syndicat de propriétaires, 58% des Français...

continuer la lecture

Un port de plaisance contesté en Vendée vient d’obtenir son feu vert

Deux arrêtés préfectoraux viennent d’être signés pour autoriser la construction du port de...

continuer la lecture