Location Airbnb: la mairie ne peut rien contrôler en l’absence d’un occupant

Le Conseil constitutionnel a estimé que la visite de logements sans l’accord de l’occupant du local ou du gardien est contraire au principe d’inviolabilité du domicile. La disposition du Code de la construction et de l’habitation a été censurée. Lire la suite sur le figaro.fr

Articles Similaires

Le dépôt de garantie, première source de conflit pour les locataires

Parmi les 9000 actions en justice lancées en 2017 par les locataires, 65% portent sur la...

continuer la lecture

Ils inventent la villa spéciale enterrement de vie de garçon

EN IMAGES - Après le succès de leur agence de voyages ligne spécialisée dans les enterrements...

continuer la lecture

Les locations de type Airbnb logent 1 touriste sur 7 en France

Selon une étude Insee, les hébergements touristiques réservés en ligne séduisent toujours...

continuer la lecture