Les victimes de violences conjugales n’ont plus à payer leur part du loyer

Une disposition de la loi Elan dispense les victimes de violences conjugales de participer au paiement de leur loyer. Mais il faut que les deux membres du couple figurent sur le bail et que les violences aient été constatées par la justice. Lire la suite sur le figaro.fr

Articles Similaires

Le dépôt de garantie, première source de conflit pour les locataires

Parmi les 9000 actions en justice lancées en 2017 par les locataires, 65% portent sur la...

continuer la lecture

La ville de Berlin veut bloquer les loyers pendant cinq ans

Alors que les loyers ont doublé en dix ans, la mairie a décidé que les loyers ne pourront pas...

continuer la lecture

Au Maroc, les «mafias du sable» pillent les plages pour bétonner la cote

La moitié du sable utilisé chaque année dans la construction au Maroc, soit 10 millions de...

continuer la lecture