COVID-19 | Ouest Avenue s’engage pour votre sécurité : gestes barrières, visites virtuelles ou physiques sécurisées, signatures électroniques...

Les syndics ont profité de la loi Alur pour gonfler leurs tarifs

Depuis le 1er juillet 2015, et l’entrée en vigueur du contrat-type, les honoraires des syndics a grimpé de 10% à 15% en moyenne en région parisienne et à Lyon. Les petits immeubles sont les plus touchés.

Lire la suite sur lefigaro.fr

Rejoignez la discussion

Compare listings

Comparer