COVID-19 | Ouest Avenue s’engage pour votre sécurité : gestes barrières, visites virtuelles ou physiques sécurisées, signatures électroniques...

Le testament maternel comportait une exigence illégale

Germaine décède le 17 décembre 1993 en ayant indiqué dans le testament qu’elle laisse à ses deux fils que le partage de ses biens devra avoir lieu à l’amiable. Une clause que la justice ne reconnaît pas. Germaine espérait favoriser une succession rapide. C’est raté.

Lire la suite sur lemonde.fr

Rejoignez la discussion

Compare listings

Comparer