COVID-19 | Ouest Avenue s’engage pour votre sécurité : gestes barrières, visites virtuelles ou physiques sécurisées, signatures électroniques...

Immeubles effondrés : l’habitante qui voulait regagner son domicile, déboutée

La justice estime que les arrêtés pris par la mairie de Marseille, qui interdisent l’accès et l’occupation d’immeubles dont celui où vit sa cliente, sont «proportionnés au danger présenté par la situation». Lire la suite sur le figaro.fr

Rejoignez la discussion

Compare listings

Comparer