COVID-19 | Ouest Avenue s’engage pour votre sécurité : gestes barrières, visites virtuelles ou physiques sécurisées, signatures électroniques...

Il quitte sa colocataire mais reste prisonnier du bail

Arjan et Gaëlle prennent une maison en colocation, le 1er février 2008. Arjan quitte les lieux, en novembre 2008. En avril 2013, il est poursuivi par les propriétaires, pour des loyers impayés. Le bail comprenait une clause de solidarité qui lui imposait de payer les loyers jusqu’à son expiration.

Lire la suite sur lemonde.fr

Rejoignez la discussion

Compare listings

Comparer