En immobilier, la mauvaise foi pour s’approprier un bien peut être légale

Pour récupérer un bien immobilier, la patience est parfois plus efficace que l’honnêteté. La justice rappelle que si pendant 30 ans une personne est perçue par tous comme le propriétaire d’un bien, elle le devient même si elle se sait en tort. Lire la suite sur le figaro.fr

Articles en relation

Quand un hologramme vous conseille dans vos visites immobilières

Alors que les visites immobilières en réalité virtuelle se font de plus en plus précises, cette...

Lire la suite

Il sera bientôt plus facile d’estimer précisément son bien immobilier

Le gouvernement s’apprête à rendre plus largement disponibles pour tous les Français les...

Lire la suite

Cette flèche qui attise la querelle des anciens et des modernes

Si la question de la future charpente de Notre-Dame suscite des débats, ce n’est rien par...

Lire la suite