Airbnb accuse la mairie de New York de corruption

En réaction à un décret de la mairie de New York, Airbnb a accusé le conseil municipal d’empocher des «centaines de milliers de dollars» en provenance du lobby hôtelier. Depuis mercredi, la plateforme de location en ligne est contrainte d’enregistrer les adresses et les noms de ses hôtes auprès de la ville de New York. Lire la suite sur le figaro.fr

Articles en relation

L’idée d’interdire la location des logements mal isolés revient sur la table

Promesse de campagne d’Emmanuel Macron, cette proposition avait été relancée en octobre...

Lire la suite

Loyers encadrés: 48% des bailleurs prêts à renoncer à louer leur logement

Alors que le retour de l’encadrement des loyers se profile à l’horizon, les bailleurs songent...

Lire la suite

La France entière frappée par un recul des ventes de maisons

VIDÉO - En 2018, les ventes de maisons (hors programme immobilier plus large) ont reculé de plus...

Lire la suite

Rejoindre la discussion