Airbnb accuse la mairie de New York de corruption

En réaction à un décret de la mairie de New York, Airbnb a accusé le conseil municipal d’empocher des «centaines de milliers de dollars» en provenance du lobby hôtelier. Depuis mercredi, la plateforme de location en ligne est contrainte d’enregistrer les adresses et les noms de ses hôtes auprès de la ville de New York. Lire la suite sur le figaro.fr

Articles en relation

L’achat immobilier est presque aussi important que le mariage

Entre le mariage, l’achat immobilier et la signature d’un CDI, plus d’une personne sur trois...

Lire la suite

APL : la baisse de 5 euros est définitivement validée

Le Conseil d’État a rejeté le recours du collectif «Vive l’APL» contre la baisse de cinq...

Lire la suite

Vous avez cinq ans pour vous plaindre de votre voisin

C’est le nouveau délai de prescription, depuis 2008, pour celui qui se plaint d’un trouble...

Lire la suite

Rejoindre la discussion