Airbnb accuse la mairie de New York de corruption

En réaction à un décret de la mairie de New York, Airbnb a accusé le conseil municipal d’empocher des «centaines de milliers de dollars» en provenance du lobby hôtelier. Depuis mercredi, la plateforme de location en ligne est contrainte d’enregistrer les adresses et les noms de ses hôtes auprès de la ville de New York. Lire la suite sur le figaro.fr

Articles en relation

Même inadapté pour un handicapé, un logement peut lui être vendu

La Cour de cassation estime qu’un logement doit présenter un défaut d’«une gravité...

Lire la suite

Immobilier : Paris absente du top 10 des villes les plus attractives d’Europe

Entre juin et septembre derniers, soit avant les manifestations des «gilets jaunes», le cabinet...

Lire la suite

Les aides de l’État et des collectivités que vous pouvez demander pour vos travaux

Les aides à la rénovation énergétique sont un véritable maquis… qui vaut la peine d’être...

Lire la suite

Rejoindre la discussion