Airbnb accuse la mairie de New York de corruption

En réaction à un décret de la mairie de New York, Airbnb a accusé le conseil municipal d’empocher des «centaines de milliers de dollars» en provenance du lobby hôtelier. Depuis mercredi, la plateforme de location en ligne est contrainte d’enregistrer les adresses et les noms de ses hôtes auprès de la ville de New York. Lire la suite sur le figaro.fr

Articles en relation

On leur vend une maison en brique alors que c’est une cabane en bois

Après avoir acheté ce qui apparaissait comme une maison en briques, un couple du Nord s’est...

Lire la suite

Des habitants de HLM en guerre contre les touristes à Hong Kong

EN IMAGES - L’architecture moderniste de ces HLM attire les badauds à Hong Kong. Ils sont...

Lire la suite

L’immobilier est une vache à lait, les statistiques officielles le montrent

Les aides à la pierre seraient trop coûteuses ? Les comptes du logement 2017 prouvent pourtant...

Lire la suite

Rejoindre la discussion