COVID-19 | Ouest Avenue s’engage pour votre sécurité : gestes barrières, visites virtuelles ou physiques sécurisées, signatures électroniques...

À Noël, l’administration planche sur les chalets d’alpage et le «sens du silence»

Un décret du 24 décembre publié deux jours plus tard nous apprend que désormais l’absence de réponse sous 4 mois à une demande d’autorisation de chalet d’alpage ou de bâtiment d’estive signifie un rejet et non plus une acceptation. Lire la suite sur le figaro.fr

Rejoignez la discussion

Compare listings

Comparer